Actualités

Programmation culturelle 2018-2019 : conférences scientifiques

Par respweb lyc-monge1, publié le jeudi 25 avril 2019 15:25 - Mis à jour le mardi 30 avril 2019 17:34
conférence.jpg

Inscrites depuis 2013 dans la programmation culturelle de notre établissement, les conférences de vulgarisation scientifique dispensées par M. Satabin s’adressent chaque année à l’ensemble de nos élèves de première générale, avec les objectifs principaux suivants : transmettre des éléments d’histoire des sciences (éléments assez peu enseignés dans notre système éducatif mais qui devraient appartenir à la « culture générale » de tout bachelier) ; développer la curiosité intellectuelle des adolescents et leur goût de la connaissance pour elle-même.

Les trois conférences proposées cette année aux élèves de série S (sur la théorie de la Relativité restreinte, puis générale) ont permis à ceux-ci d’approfondir ou d’anticiper les connaissances qui leur sont apportées en classe dans le domaine des mathématiques et de la physique, tout en découvrant le soubassement historique à même de mieux donner sens à celles-ci. Les élèves de série littéraire ont pu, quant à eux, prendre connaissance des découvertes scientifiques (en mécanique, en astronomie) qui ont conduit, de la Renaissance au 17e siècle, à bouleverser la place que l’homme croyait occuper jusque-là dans l’univers (et ce, dans le cadre du programme de Lettres sur la question de l’homme à la Renaissance). Quant aux deux conférences sur les statistiques à destination des élèves de série ES,   celles-ci avaient pour objectif (en lien direct avec les nouveaux programmes de sciences économiques) de rendre plus concret l’apport de l’outil mathématique dans les sciences sociales et politiques, et d’aider les élèves à repérer l’usage, parfois fallacieux, qui peut en être fait dès qu’il s’agit de fournir des données chiffrées.

La qualité d’écoute de nos élèves, lors de ces rencontres, la pertinence de leurs questionnements, leur désir parfois « d’aller plus loin », sont pour nous la garantie incontestable de la « plus-value » pédagogique apportée par cette action. Ce dont nous remercions une nouvelle fois M. Alain Satabin et l’association Oméga.